LA NOTE LIBRE

de Cécile Psaltopoulos 52 minutes

Depuis dix ans qu’elle arpente les tavernes d’Athènes, chantant et jouant les musiques traditionnelles urbaines, l’artiste Haroula Tsalpara est lassée. Sa pratique et la situation politico-économique de son pays emportent Haroula dans un tourbillon de questions indentitaires laissées en suspens. Haroula  n’aspire qu’à une chose pour enfin y répondre : quitter les tavernes et se réfugier dans la création.

© La Boîte à Songes - created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now